fcb.portal.reset.password

Un grand coup. En prenant les trois points sur la pelouse du Camp Nou samedi soir, le FC Barcelone a montré qu'il faudra compter sur lui pour le titre en Liga en fin de saison. Des buts de Coutinho, Messi, Suarez et Rakitic ont permis aux hommes de Valverde de mener la danse, à une semaine du Clasico (4-2). Le Real s'est incliné chez lui face à Levante (1-2).

Coutinho frappe d'entrée

Après seulement deux minutes de jeu, Messi décale Coutinho dans la surface et le Brésilien enroule une frappe du droit dans le petit filet de Vaclik ! C'est le 3ème but du 7 blaugrana en Liga cette saison (1-0, 2e).

Séville ne vas pas tarder à répondre aux Catalans. Arana tente sa chance de l'entrée de la surface et trouve le poteau de Ter Stegen (6e).

Les Blaugranas sont bien entrés dans le match et combinent à vitesse grand V aux abords de la surface andalouse. Les flèches Semedo et Jordi Alba font mal à l'arrière-garde adverse. Lancé en profondeur par Suarez, Leo Messi s'en va éliminer son défenseur et battre Vaclik d'une frappe puissante du gauche ! C'est le 7ème but de l'Argentin cette saison en Liga (2-0, 12e). 

Messi touché au bras

La joie des hommes de Valverde va être de courte durée. Touché au coude, le quintuple Ballon d'Or se tord de douleur et doit sortir. Dembélé entre en jeu (26e). Le rythme de la rencontre baisse d'un cran, comme si la sortie de Messi avait miné le moral de ses partenaires. Les seules fulgurances proviennent de Dembélé, qui tente d'accélerer et de crocheter sur chacun de ses ballons. 

Au retour des vestiaires, Séville sort de son camp. Les 88.712 supporteurs présents au Camp Nou donnent de la voix pour aider leurs protégés à conserver leur avance au tableau d'affichage. À l'heure de jeu, Luis Suarez élimine son défenseur sur un petit pont avant d'être fauché par le portier Vaclik. L'arbitre désigne désigne le point de pénalty et l'Uruguayen se fait justice lui-même (3-0, 62e).Sarabia relance quelque peu le suspense en trompant Ter Stegen sur une frappe déviée (3-1,78e). Le gardien allemand réalise deux doubles parades qui font se lever tout le Stade et Rakitic met ensuite son équipe à l'abri sur une frappe croisée, face à son ancien club (4-1, 89e). Sur la dernière action, Muriel conclut le spectacle en remportant son face-à-face devant le portier catalan (4-2, 90e).

À une semaine du Clasico, le Barça reprend la tête du championnat avec 4 points d'avance sur le Real, 6ème, mais perd son capitaine. Força Barça ! 

Retour en haut de page
_satellite.pageBottom();