Kluivert : 'Il est essentiel de doter l'équipe première de jeunes de la Masia'

Kluivert : 'Il est essentiel de doter l'équipe première de jeunes de la Masia'

Formé a l'Ajax avant de devenir une star au Barça, le Néerlandais livre les clés de la formation blaugrana dans une interview accordée aux médias du Club

Après avoir défendu les couleurs du Barça entre 1998 et 2004 et inscrit 145 buts en 308 matches, Patrick Kluivert (Amsterdam, 1er juillet 1976) est revenu au Club blaugrana. Nous l'avons rencontré après ses premiers mois passés en tant que Directeur du Centre de Formation du FC Barcelone

Comment jugez-vous vos premiers mois à votre nouveau poste ?
Très bien. Quand vous arrivez dans un endroit où tout fonctionne, vous devez rencontrer les gens qui sont en place, voir leur façon de travailler... et c'est ce que j'ai fait avec chaque département. Il faut d'abord écouter pour savoir où on en est puis commencer à travailler.

Pourquoi avoir choisi de revenir au Barça ?
C'est simple, parce que je connais la maison. J'ai passé six ans ici en tant que joueur et j'ai un bon feeling avec le Club et les supporteurs. En plus, mon fils joue ici. J'ai la sensation que je peux beaucoup apporter à la Masia et je n'ai pas hésité longtemps avant d'accepter la proposition du Club.

Que pouvez-vous apporter par votre passé au sein du centre de formation de l'Ajax, au profil similaire à la Masia ? 
Le fait d'avoir joué à l'Ajax et au Barça me permet d'être imprégné du style de jeu. Je suis aussi passé par les U19 de l'Ajax et je sais ce que vivent les joueurs à cet âge-là ou plus jeunes. Ils doivent se sentir comme chez eux pour qu'ils puissent avoir le meilleur rendement possible. C'est important de prendre soin de l'alimentation et de la communication de chaque équipe. Nous le faisons bien et nous devons le faire encore mieux. 

Quelle importance accordez-vous à l'alimentation d'un sportif ? 
C'est primordial. Les jeunes de la Masia s'alimentent bien et le département de nutrition est excellent. Nous procèderons peut-être à des changements mais tout va bien. C'est un aspect très important à prendre en compte parce que le Club leur demande beaucoup et si l'alimentation n'est pas bonne ils ne pourront pas avoir le meilleur rendement possible. C'est un pilier fondamental. 

Je connais la maison. J'ai passé 6 ans ici en tant que joueur et j'ai un bon feeling avec le Club et les supporteurs.

Ansu Fati, mais aussi Carles Pérez, sont des talents qui proviennent de la Masia... En quoi est-ce important pour le Club de voir surgir de jeunes joueurs du centre de formation ?
Si un joueur montre un réel talent, comme Ansu Fati et Carles Pérez, c'est positif de pouvoir les faire jouer en équipe première, peu importe leur âge, afin qu'ils puissent prouver de quoi ils sont capables. Ansu a les idées claires et il sait où il veut aller. Il faut préserver les jeunes joueurs comme lui mais il a la tête sur les épaules.

Ansu Fati, sensation de la Masia qui a débuté en équipe première cette saison - Miguel Ruiz
Ansu Fati, sensation de la Masia qui a débuté en équipe première cette saison - Miguel Ruiz

Comment convaincre les jeunes talents de la Masia de rester au Barça et de ne pas rejoindre un club plus riche face auquel le FC Barcelone ne peut lutter sur le plan économique ?
La formation au Barça est une des meilleures du monde et les jeunes rêvent de joueur en équipe premère. Nous devons leur expliquer que l'argent ne fait pas tout à cet âge-là. Il faut voir la projection du joueur et jusqu'où il peut arriver. S'il travaille et qu'il atteint l'équipe première il aura l'occasion de montrer ce qu'il sait faire et l'argent viendra tout seul. 

Le Barça B de Garcia Pimienta produit du beau jeu au Stade Johan Cruyff - Paco Largo
Le Barça B de Garcia Pimienta produit du beau jeu au Stade Johan Cruyff - Paco Largo

Au cours de l'histoire, la Masia a formé Valdés, Puyol, Sergio, Piqué, Messi, Xavi, Iniesta... Que faut-il faire pour voir arriver des joueurs de ce niveau au cours des prochaines années ?
Il est évident que la Masia ne peut pas fournir autant de grands joueurs chaque année. Certains doivent être prêtés et revenir plus forts. Il est essentiel de doter l'équipe première de jeunes talents. Nous devons chercher les futures pépites et donner la même chance à chacun de réussir.

De Jong est arrivé cet été en provenance de l'Ajax. Est-ce important de suivre des jeunes talents qui puissent s'adapter à la philosophie du Barça ? 
L'Ajax a le même style de jeu que le Barça et nous surveillons ses jeunes talents. Pour De Jong, l'adaptation n'a pas été diificile même si jouer au Camp Nou devant 100.000 personnes est toujours impressionnant. Il joue à son poste, il est entouré des meilleurs et on dirait qu'il a toujours joué au Club.

De Jong, de l'Ajax au Barça - Miguel Ruiz
De Jong, de l'Ajax au Barça - Miguel Ruiz

Le Miniestadi est en train d'être détruit et le Stade Johan Cruyff a vu le jour. Que pensez-vous de cette nouvelle enceinte destinée à la formation ? 
Le Stade Johan Cruyff est magnifique. Pour les U19, le Barça B et les Féminines, il est important de disposer d'un tel stade à deux pas de la Masia. Les plus jeunes, en catégories inférieures, peuvent aller voir les matches et ceux qui y jouent peuvent s'habituer petit à petit avant d'évoluer, pourquoi pas, un jour au Camp Nou.

Quel conseil donneriez-vous aux plus jeunes ?
Les jeunes de la Masia ne doivent pas se dire que tout est gagné maintenant qu'ils sont au Barça. Il faut travailler dur pour atteindre tes rêves et apprendre en écoutant tes entraîneurs. Le talent est très important mais ce n'est pas suffisant. Il faut travailler au quotidien et être exigeant envers soi-même. Si tout va bien, alors l'équipe première te tendra les bras. C'est notre mission.

Força Barça
Força Barça

En relation Vers cet article

Fermer l'article

En relation Vers cet article