Les Dragons Catalans déploient grand leurs ailes au Camp Nou

Les Dragons Catalans déploient grand leurs ailes au Camp Nou

Nouveau record d’affluence pour un match de phase régulière de Super League de rugby à XIII, avec 26241 spectateurs présents au Camp Nou pour assister à la victoire des Blaugrana de Perpignan face à Wigan (33-16)

Le Camp Nou adoube ses Dragons. Après avoir présenté la Challenge Cup remportée à Wembley en septembre dernier, les Dragons Catalans étaient de retour au Camp Nou samedi après-midi pour affronter Wigan en SuperLeague, 'à domicile'. Portés par plus de 21.000 supporteurs sang-et-or (contre 5000 Anglais), les Perpignanais, vêtus de blaugrana pour l’occasion, sont venus à bout d’une équipe de Wigan qui s'est éclipsée en début de seconde période, sous les assauts français.

Les Dragons répondent présents

Avant le coup d’envoi, l’hymne des Dragons et de la Catalogne, ‘Els Segadors’, résonne dans l’enceinte. Au cours de cette fête du rugby à XIII, le record d’affluence pour un match de phase régulière de Super League (hors Magic WeekEnd) a été battu, avec une affluence de 26241 spectateurs (dépassant celui de 25004 personnes lors de Wigan – St Helens en 2005). Les joueurs des Dragons, qui héritent du vestiaire du Barça, vivent un rêve éveillé.

Face aux 8èmes de SuperLeague, les Français, désormais 3èmes, prennent rapidement l’avantage sur une pénalité grâce à leur buteur Tony Gigot (2-0, 7ème).

Les Blaugrana se montrent impériaux en défense suite à la pression anglaise après l’ouverture du score. Sous les ovations des supporteurs français, qui ont traversé les Pyrénées pour encourager leurs protégés, les Dragons font mal aux guerriers de Wigan, sur le reculoir au fil du temps. Les Perpignanais vont être récompensés grâce à un essai de Mcllorum sur leur premier temps fort offensif (8-0, 22ème). L’euphorie catalane redescend avant la pause lorsque Marshall s’en va seul le long de la ligne de touche pour aller aplatir en terre promise et réduire l’écart pour les joueurs de la banlieue de Manchester (8-6, 38ème).

Récital offensif dans le jardin de Messi

Au retour des vestiaires, les hommes de McNamara, totalement décomplexés, enfoncent le clou. Un essai rapide de Mead  (47ème), un autre en force de Langi (51ème) et un troisième de Kasiano (57ème) permettent aux Dragons de mener 26-6 et de faire le trou peu avant l’heure de jeu. Un drop de Tony Gigot dans la foulée augmente un peu plus leur avance (27-6). En fin de match, un essai après interception de David Mead met K.O les Britanniques (33-6, 71ème) et déclenchent d’interminables olas en tribunes. Deux derniers essais anecdotiques des visiteurs ne changent rien à la physionomie de la rencontre (33-16, 74ème).

À noter que le Vice-Président du Barça, Jordi Cardoner, le Responsable des Sports Amateurs Oriol Tomas et le membre du Comité de Direction Jordi Calsamiglia, ont représenté le Club blaugrana lors de cette rencontre. Ils ont posé avec les Présidents des deux clubs protagonistes à la mi-temps, ainsi qu'avec le Président du Gouvernement Catalan, Quim Torra : 

Llotja del Camp Nou partit Dragons Catalans
Llotja del Camp Nou partit Dragons Catalans

Au-delà du succès populaire suscité en Catalogne Nord après l’annonce de cet événement, dont une pénurie de bus (!), la prestation aboutie des Dragons Catalans leur permet de prendre leur revanche du match aller (défaite 42-0 en Angleterre) et de faire un pas de plus vers les play-offs, à 7 journées de la fin de la phase régulière ! Un claping de l’équipe en union avec les supporteurs vient parachever cette après-midi festive dans l’antre du Barça, qui fera grandir à pas de géants les Perpignanais. Força Dragons !

Força Barça
Força Barça

En relation Vers cet article

Fermer l'article

En relation Vers cet article