fcb.portal.reset.password

Gotze et les allemands, après le but / Photo FIFA.COM

Il aura fallu attendre la toute fin des prolongations pour que l’Allemagne soit déclarée vainqueur de la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Après une première mi-temps favorable à l’Allemagne, les argentins se sont repris mais personne n’a fait la différence dans le temps réglementaire. Au final, c’est Gotze qui a libéré l’Allemagne à la 112ème minute.

L’Allemagne en place

Les deux équipes n’ont pas observé de round d’observation dans cette finale. Dès les premières minutes, Lavezzi et Messi ont mis à mal la défense sur le côté droit. À la 21ème minute, Higuain aurait pu ouvrir la marque sur une erreur de Kroos, mais il n’a pas trouvé le cadre, seul face au but.

L’avant-centre argentin a ensuite marqué, mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu. Entre temps, Messi a placé quelques accélérations qui ont fait trembler la défense allemande. Enfin, Howedes a trouvé le poteau sur une tête puissante après un corner alors qu’il ne restait que quelques instants avant la mi-temps.

À noter que l’Allemagne a totalement dominé en terme de possession la première mi-temps, avec 70%, contre 30% pour l’Albiceleste.

La deuxième période a commencé d’une toute autre manière. L’Argentine a mis le pied sur le ballon et a dominé le jeu. À la 56ème minute, Neuer aurait pu laisser son équipe à dix après une sortie dangereuse sur Higuain, mais l’arbitre a sifflé une faute de l’argentin.

Gotze libère l'Allemagne

À la fin de la deuxième période, aucune des deux équipes n’a réussi à faire la différence, malgré les occasions claires de Messi et Kroos notamment, En défense, Mascherano a une nouvelle fois fait étalage de son talent en coupant les attaques allemandes.

La prolongation a commencé par une des plus belles occasions de la rencontre, avec une frappe puissant de Schurrle repoussée par Romero. À la 97ème minute, c’est Palacio qui a eu sa chance, sans réussite.

À la 112ème minute est arrivée le seul but de la rencontre, sur un magnifique enchainement contrôle-frappe de Gotze sur une passe de Schurrle. Un but qui, pour l’Allemagne, vaut une Coupe du Monde.

Retour en haut de page