fcb.portal.reset.password

Adriano, en conférence de presse. Photo : MIGUEL RUIZ - FCB

Après le deuxième entraînement au complet, avec le retour des internationaux, devant les médias, Adriano Correia, le Brésilien qui jouait dans le Séville FC –de 2005 à 2010-, l’équipe qui affronte le Barça ce samedi, a déclaré que : « Les matches contre son homologue andalou sont toujours spéciales, bien qu’ils ne traversent pas une bonne période ».

Penser aux difficultés

L’équipe qu’entraîne Unai Emery a seulement accumulé 2 point en trois jours. Mais Adriano ne s’y fie pas : « Les équipes d’Emery nous ont toujours tenu tête. »

Quant à sa position sur le terrain, il jouera de nouveau où Martino le lui demande : « Je peux jouer à diverses places, centre, latéral ou arrière, ce qui m’importe c’est de bien jouer et Tata Martino me fait confiance », a commenté celui qui vient de Curitiba, ajoutant que « Tata Martino n’allait pas changer la technique parce qu’on ne touche pas à la tactique du Barça ».

Être un meilleur joueur

Adriano qui affronte sa quatrième saison avec l’équipe première a reconnu qu’il comptait améliorer son jeu et a parlé de problèmes physiques qu’il avait eus la saison dernière. « J’essaie toujours d’être un meilleur footballeur », Et désignant sa lésion, le numéro 21 blaugrana a déclaré : « Quel dommage ! »

Un honneur de jouer avec Neymar

Le recrutement de Neymar, avec ceux de Sergi Roberto et Oier, a été le seul que le Barça a fait pour la saison 2013/2014. De plus, Adriano a parlé de la dureté dont pouvait souffrir Neymar. « Neymar est habitué à ce que l’on soit dur avec lui. Au Brésil, il recevait beaucoup de coups de pied. Mais il doit continuer à jouer comme il sait le faire », a expliqué Adriano.

Tata Martino travaille avec tous les disponibles

Tata Martino a dirigé ce matin un entraînement avec tous les joueurs disponibles. Parmi les 22 footballeurs, se trouvait Leo Messi, qui aujourd’hui a travaillé avec normalité. Sergio Busquets, Dani Alves et Carles Puyol ont aussi participé à la séance.

Retour en haut de page