fcb.portal.reset.password

Les affiches des Mondiaux

À quelques jours du début du Mondial, retour sur les précédentes compétitions durant lesquelles les blaugranas se sont illustrés. Entre 1930 et 1958, le Barça n’avait pas une grande délégation lors des Coupes du Monde.

Uruguay 1930

L’Espagne n’a pas participé à cette Coupe du Monde, pour des problèmes logistiques. Les grands joueurs du Barça Samitier, Piera, Arocha et Goiburu n’y ont donc pas participé.

Italie 1934

Malgré l’avant-dernière place en Liga 1933-34, il y avait trois joueurs du Barça dans le groupe de 22 convoqués par l’entraineur espagnol Amadeo García Salazar : Le gardien Nogués, le défenseur Zabalo et l’attaquant Ventolrà.

En quart de finale face à l’Italie, sept joueurs de l’équipe espagnole se sont bléssés (1-1). Le lendemain, lors du match pour départager les deux équipes, les trois blaugranas ont joué.

France 1938

Ce Mondial s’est disputé en pleine guerre civile espagnole, et pour des raisons évidentes l’Espagne n’a pas présenté d’équipe. Balmanya, Raich, Areso, Ventolrà et Escolà étaient des habitués de la sélection.

Brésil 1950

Ramallets, Josep Gonzalvo, Maria Gonzalvo, Basora et César ont disputé cette édition de la Coupe du Monde. Le gardien, Antoni Ramallets, a connu son heure de gloire lors de la compétition, se gagnant le surnom du "Chat du Maracana".

Suisse 1954

L’Espagne n’a pas participé à cette édition de la Coupe du Monde. Lors du match de barrage face à la Turquie, un membre de la FIFA s’est présenté dans le vestiaire avec un télégramme pour expliquer que la situation de Kubala n’était pas réglementaire, et que si le joueur disputait la rencontre l’Espagne serait éliminée.

Après le match, et la défaite de l’Espagne sans sa star en attaque (2-2 à la fin du temps réglementaire, victoire de la Turquie par tirage au sort), la FIFA a nié l’existence de ce télégramme.

Suède 1958

Une nouvelle fois, la sélection espagnole n’a pas disputé cette édition de la Coupe du Monde après avoir échoué en phase de qualification face à la Suisse et l’Écosse. Ramallets, Olivella, Vergés, Segarra, Basora, Kubala et Suarez n’ont donc pas disputé la compétition.

 

Retour en haut de page