fcb.portal.reset.password

Vilanova en conférence de presse / PHOTO: MIGUEL RUIZ-FCB.

Tranquille et confiant en ses joueurs, Tito Vilanova affronte son premier Clasico en Liga après avoir remporté les six premières rencontres de Liga et les deux en Ligue des Champions. "Ce n'est pas facile de faire un tel début, il faut profiter du moment et essayer de le faire durer":

Avec 8 points d'avance sur Madrid, l'entraineur est conscient que "c'est une grande opportunité pour mettre le Real à 11 points". "Si nous avions eu 2 points et que ce match était l'opportunité de les mettre à 5, nous aurions signé en début de saison" a ajouté l'entraineur.

“Ce n'est qu'un match de football”

Sur le symbolisme de la rencontre, Vilanova a été clair: "Ce n'est qu'un match de football, rien de plus. Si un jour on veut parler de politique nous irons autre part. Ce n'est que du sport". "Au Camp Nou, il y a toujours ces drapeaux. Quand nous allons dans d'autres stades il y a d'autres drapeaux, et c'est tout" a ajouté l'entraineur.

Le cas Piqué

Sur le plan sportif, Tito Vilanova a évoqué la possibilité de voir Piqué sur le terrain pour le Clasico: "Il s'est entrainé normalement. Nous verrons comment il se sent demain". Selon lui, "cela dépend de son état. Je n'ai pas de doute sur sa motivation. Il a tout fait pour être là".

Sans surprises

Sur l'éternel rival, l'entraineur blaugrana a été clair: "Avec les matches, nous finissons par bien nous connaitre. Nous savons comment ils vont jouer, et ils savent comment nous allons jouer. Je ne crois pas qu'il y ait de surprises". Il a ensuite déclaré "qu'il n'y a pas de favori", et que quoi qu'il arrive, "le chemin est encore long pour le titre".

Retour en haut de page