fcb.portal.reset.password

Rosell souhaite que Xavi et Puyol terminent au Club

Sandro Rosell s'est montré enthousiasme à l'idée que Xavi et Puyol puissent terminer leurs carrières au Club: "Ce sont deux références historiques. Nous aimerions qu'ils terminent leurs carrières au Club, qu'ils ne jouent nul part ailleurs".

En plus du rôle de capitaine, le Président a commenté que Xavi est "une référence, un joueur historique qui va battre tous les records de participation avec le Club". Il a enfin terminé en annonçant: "Je crois qu'il a aussi envie de finir ici, et je n'ai aucun doute sur le futur".

Le Président du FC Barcelona a fait ces déclarations en marge de sa visite institutionnelle à New-York, et plus précisement lors de sa visite à la Penya Blaugrana de New York, où il a rencontré l'ex-blaugrana Rafa Márquez.

Le contrat de Tello

Sandro Rosell a aussi évoqué le cas du jeune Cristian Tello: "C'est une des joueurs que nous voulons garder avec nous, car le staff technique le veut. C'est ce que recherche le Barça, des jeunes de la Masia qui reste avec nous pour longtemps. Nous avons beaucoup de joueurs de la maison dans l'équipe".

Il a aussi évoqué le cas Neymar: "C'est un joueur de Santos jusqu'en 2014, et ce sera ainsi sauf s'il se passe quelque chose"

Le travail de Vilanova, excellent

Rosell a qualifié le travail de Tito Vilanova sur le banc de l'équipe première "d'excellent". "Son rôle est très difficile. Ce n'est pas simple de remplacer un mythe vivant du FC Barcelona, une référence dans l'histoire de Club. Il le fait très bien" a précisé le Président.

À propos du Clasico du 7 octobre au Camp Nou, Rosell a indiqué que "rien n'est jamais sûr entre ces deux équipes, c'est un des matches les plus ouverts de la saison". Il a ajouté que le groupe était entièrement concentré sur cet objectif: "Nous voulons faire plaisir à notre public dans le Monde entier en jouant un bon football et en gagnant". Il estime en revanche que c'est un Clasico comme les autres, même si les deux équipes sont séparées par 8 points pour le moment. "Cela vient de commencer, il reste un long chemin" a rappelé Rosell.

Sur les mots qu'ont échangés Villa et Messi lors de la rencontre face à Granada, Sandro Rosell a tenu à relativiser l'évènement: "Ces discussions sont normales dans le football et bonnes pour évacuer la tension".

 


Retour en haut de page