fcb.portal.reset.password

FIFA.com

Quelques heures avant de recevoir son quatrième Ballon d'Or, Leo Messi a accordé une interview à FIFA.com. Le génie argentin a parlé de Pep Guardiola, Tito Vilanova ou encore Éric Abidal, mais aussi de son record de buts et du bon moment que traverse le Barça.

L'avantage en Liga

Leo Messi affirme que l'avantage en Liga est important, mais qu'il ne faut pas penser que le championnat est gagné. "Nous savons ce que nous devons faire. La Liga dépend de nous maintenant, grâce au bon travail effectué, mais nous ne pouvons pas nous relacher". "L'Atletico Madrid est une grande équipe, et nous savons aussi que le Real Madrid ne va rien lâcher, ils nous ont déjà remonté beaucoup de points dans le passé".

Le changement d'entraineur

L'argentin a aussi expliqué le changement entre Pep Guardiola et Tito Vilanova. "La manière de travailler et de préparer les matches est la même. Ce qui a changé est la personnalité de l'entraineur et sa relation avec les joueurs". "Le style est le même que depuis des années" a ajouté Messi.

Abidal et Tito: moments durs

Leo Messi, au moment de revenir sur l'année 2012, a avoué que les maladies de Tito Vilanova et Éric Abidal ont été des moments difficiles pour le groupe: "Cela va au-delà des résultats et du jeu. Ce sont des moments difficiles. Nous sommes restés unis et grâce à Dieu tout s'est arrangé pour Tito et Abidal. Tito doit suivre un traitement mais il est sur la bonne voie".

Les voeux de Leo Messi pour 2013 sont clairs: "Mon fils est désormais ma priorité. C'est un grand changement dans ma vie, et désormais c'est toujours lui en premier. Ensuite je souhaite que les soucis de Tito et Abidal restent dans le passé pour toujours. Ensuite j'espère être en bonne santé, et que mes proches aussi. Au niveau sportif, j'espère remporter de nombreux trophées avec mes coéquipiers".

Le but de la finale

Leo Messi, qui a terminé l'année 2012 avec 91 buts, un record, se souvient d'une réalisation en particulier: "Les buts en finale sont les plus importants, celui face à Bilbao en Coupe du Roi est le plus important de 2012 pour moi".


Retour en haut de page