fcb.portal.reset.password

Albert Benaiges / FOTO: ARXIU FCB

Albert Benaiges est de retour à Barcelone pour les vacances après avoir passé un an dans les équipes de jeunes du club d’Al Wasl de Dubai. Arrivé en 1991 au FC Barcelona, Benaiges a entrainé les moins de 13 ans, les moins de 15, les moins de 17 et les juniors du club, trouvant notamment sur sa route des joueurs comme Xavi, Messi ou encore Iniesta. Il a ensuite dirigé le centre de formation du club, avant de partir pour à Dubai.

Pendant ses vacances, l’ex-entraineur du centre de formation a accordé une interview à Barça TV.

 Comment s’est déroulée cette première année dans un pays si lointain et si différent au niveau footballistique ?
Personnellement cela a été une expérience magnifique. Sportivement très bien, c’est la première année et nous avons dû réorganiser le club, car ils en étaient restés aux années 60 ! Nous avons eu du mal, mais ca va mieux maintenant. Nous verrons bien cette saison, je crois que le projet est bon, et nous avons même reçu le prix de meilleur centre de formation de Dubai.

Est-ce compliqué d’exporter le style Barça à l’étranger ?
C’est compliqué, mais les enfants voient le Barça à la télé, donc ils voient comment il joue. Il y a même quelques clubs qui tentent de jouer comme les blaugranas. Entre le Barça et l’Espagne, les équipes intègrent petit à petit le style de jeu.

Quel a été la chose la plus difficile à expliquer ?
La préparation physique ! Il ne savait pas que l’on pouvait la faire avec le ballon. C’était quelque chose totalement étranger pour eux. Petit à petit ils se sont habitués à cette méthode de travail.

Est-ce facile de faire comprendre que ce modèle de jeu ne s’acquiert pas automatiquement, qu’il faut du temps ?
Ils le comprennent parfaitement. Le contrat est de 5 ans, et l’objectif est de faire comprendre petit à petit à un gamin de 13 ans comment jouer, pour qu’à 18 ans il soit capable de reproduire la forme de jeu.

Que pensez-vous de la décision de placer Vilanova à la tête de l’équipe première ?
Ce fût une grande surprise, mais au bout de dix minutes de réflexion j’ai compris que c’était un choix judicieux. J’ai entrainé avec lui pendant quelques mois et c’est une personne très respectueuse. Il est là depuis des années et il sait comment fonctionne le jeu blaugrana. Les joueurs seront rassurés de savoir que le style de jeu ne changera pas.

Sa relation avec Maradona

Comment avez-vous vécu la destitution de Maradona en tant qu'entraineur?
Avec préoccupation. C’est vrai qu’au niveau sportif tout n’a pas été très bien, mais la relation avec le centre de formation était très bonne. Je dis toujours qu’il ne faut pas changer ce qui va bien, et il est vrai que je suis un peu inquiet pour l’équipe première.

Avez-vous été surpris par Maradona ?
Totalement ! C’est une personne très correcte, très professionnelle et très affectueuse avec nous et avec les jeunes qui seraient éventuellement amenés à jouer avec les séniors. Lorsqu’un gamin se blessait, il allait le voir pour parler avec lui. J’ai été très content à ses côtés.

Retour en haut de page