fcb.portal.reset.password

Tito Vilanova et Sandro Rosell, pendant la conférence de presse / PHOTO: MIGUEL RUIZ - FCB

Durant la conférence de presse de présentation de Tito Vilanova en tant que nouvel entraineur du club catalan pour les deux prochaines saisons, Sandro Rosell a expliqué que, au moment où Andoni Zubizarreta a fait la proposition, il n’y a eu aucun doute. « Quand Andoni nous l’a proposé, nous n’avons pas douté une seconde pour plusieurs raisons. Pour l’idéal footballistique que nous recherchons, pour ses valeurs humaines, car c’est une personne qui est capable de le faire, pour sa manière concrète de comprendre le football et de transmettre ses idées, parce que c’est un barcelonais de pure souche, socio depuis toujours, et il a ça dans le sang » a expliqué le Président catalan.

Rosell a ensuite révélé que deux questions se posaient après la proposition du directeur sportif. Était-il en bonne santé pour le faire et avait-il envie de le faire ? « Au niveau de la santé, Tito est très fort, et ses yeux ont répondu à la question sur l’envie : il y avait beaucoup d’envie » a précisé le Président, avant d’ajouter que « la santé et l’envie sont deux éléments importants pour faire ce travail ».

« Les barcelonais, nous serons très fiers »

Rosell n’a pas de doute sur le fait que « tous les barcelonais nous serons fiers d’avoir Tito Vilanova comme entraineur du Barça ». Concernant ce sujet, il a souhaité mentionner le fait que les joueurs de l’équipe première de football « ont été les premiers à le soutenir ». Il a ensuite ajouté : « Au nom du conseil d’administration, nous voulons remercier Tito d’avoir fait ce pas en avant, et lui dire que nous serons toujours à ses côtés ». Le Président du FC Barcelona a ensuite demandé à « ceux qui vivent autour du Barça de ramer tous dans le même sens, au moins un moment ». Le Président a ensuite conclu son intervention en lançant à son entraineur : « Allez Tito, ensemble on va passer de bons moments ».

Retour en haut de page