null

Auckland City FC / Foto: aucklandcityfc.com

Hier
Bien qu'il n'ait été fondé qu'en 2004, l'Auckland City est un authentique vétéran de la Coupe Mondiale des Clubs de la FIFA, vu qu'il y a participé à deux reprises. Lors de la plus récente, celle organisée à Abu Dhabi en 2009, les néo-zélandais sont entrés dans l'histoire grâce à une campagne extraordinaire, en battant l'équipe amphitryon et les champions d'Afrique. Les mémorables triomphes sur l'Al Ahli et le TP Mazembe Englebert, finaliste de l'année dernière, fait que personne ne prendra à la légère les Kiwis cette fois-ci.

Aujourd'hui
Après avoir atteint un excellent niveau aux EAU 2009, et avoir conquis son troisième championnat néo-zélandais en quatre saisons cette même année, l'Auckland s'est heurté à la réalité en 2010, en échouant dans la défense de ses titres national et continental. Nonobstant, bien que le Waitakere United ait remporté les deux derniers championnats néo-zélandais, et que le représentant de l'Océanie à la Coupe Mondiale des Clubs de la FIFA de l'an dernier ait été l'Hekare United papou, l'Auckland n'a pas tardé à retrouver le devant de la scène. Au mois d'avril dernier, il a gagné son passeport pour le tournoi au bout d'une sensationnelle trajectoire dans la Ligue des Champions de l'OFC, au cours de laquelle il a battu des adversaires de la taille du Waitakere et couronnée par un triomphe par 6-1 sur l'Amicale de Vanuatu lors des deux matches de la finale.

Et demain ?
Le défi d'imiter la participation de 2009 n'est pas facile, mais les deux co-entraîneurs de l'Auckland, Aaron McFarland et Ramón Tribulietx, sont décidés à le faire. McFarland a indiqué que se rendre à la compétition de Japon 2011 était « la seule ambition de cette équipe », tandis que Tribulietx se montre également enthousiaste face au défi à relever dans cette rencontre mondiale de décembre. « C'est déjà très fort que nous ayons pu nous qualifier pour un Mondial des Clubs et que nous ayons la possibilité de rivaliser contre des joueurs qui coûtent des millions », a-t-il déclaré. « Pour un club comme le nôtre, c'est un énorme succès ».

 

Qualification en chiffres
L'Auckland a remporté la qualification pour Japon 2011 de manière brillante, en surmontant la phase de groupes comme unique équipe invaincue de la compétition, et après s'être imposé à l'Amicale sur un score sans appel de 6-1 lors de la finale. En tout, l'équipe néo-zélandaise a obtenu six victoires et deux matches nuls, avec 18 buts pour et seulement trois contre lors des huit matches de sa campagne.

Des chiffres qui parlent tout seuls...
5 : les buts marqués par l'Auckland City lors de sa dernière participation à la Coupe Mondiale des Clubs de la FIFA, au cours de laquelle il a battu par 2-0 l'équipe locale, Al Ahli, et 3-2 le champion africain, TP Mazembe.

SOURCE : fifa.com