fcb.portal.reset.password

Arthur, Lenglet et Malcom ont livré une interview dans un climat détendu, comme trois amis qui discutent. Ils sont revenus notamment sur l'actualité du FC Barcelone, et notamment sur le travail de leur entraîneur Ernesto Valverde :

“Il a tout ce dont un entraîneur a besoin. Il explique bien les exercices aux entraînemens, il donne confiance aux joueurs, il est intelligent dans son analyse du jeu... C'est une fantastique expérience de travailler avec lui", assure Arthur.

Lenglet, de son côté, explique que son entraîneur sait donner le rythme aux entraînements : "Il m'a beaucoup parlé afin que je m'adapte le plus rapidement possible. Il donne du rythme aux entraînements et j'apprécie cette qualité chez lui."

Malcom a enfin confié que son coach savait faire preuve d'"intelligence" afin d'intégrer au mieux ses joueurs : "Pour moi, c'est l'entraîneur idéal. Il est patient avec ceux qui ne parlent pas espagnol et il m'aide beaucoup pour m'adapter au sein du groupe."

Enfin, les trois recrues ont parlé de ce qu'elles pensent des deux autres. Voici leurs déclarations principales :

Arthur

“Je connaissais Malcom car il est Brésilien comme moi. Je savais comment il jouer, qu'il était rapide et marquait de nombreux buts. Il a déjà mis deux buts avec nous."

"De Clément, je savais qu'il était très technique, intelligent tactiquement... Hors du terrain, on dirait un Brésilien car il parle avec tout le monde. Il est drôle et on se connaît déjà bien."

Lenglet

"Ce sont de bons joueurs. Je ne connaissais pas Arthur car il jouait au Brésil et je ne regardais pas ce championnat. Mais en deux semaines j'ai pu voir sa qualité technique et qu'il était capable de mettre de beaux buts, comme contre Tottenham. C'est un très bon joueur."

"Malcom je le connaissais car j'ai joué contre lui en France. Je savais qu'il était rapide, qu'il avait une bonne capacité de dribbles et qu'il pouvait marquer dans n'importe quelle situation. C'est une qualité que peu de joueurs possèdent."

Malcom

"Je connaissais Arthur car je l'ai vu jouer au Brésil. On savait tous qu'il irait en Europe. C'est un joueur qui parle avec tout le monde et met la bonne humeur dans le groupe. Ça se voit qu'il est Brésilien."

"Je connaissais Clément de la Ligue 1. Les Français sont souvent très bons. Je savais que c'était un grand défenseur, qui aimait relancer proprement. C'était difficile de jouer contre lui. Peu de joueurs en Europe ont son niveau. On parle français ensemble, c'est un bon gars avec une bonne famille."

Retour en haut de page
_satellite.pageBottom();