fcb.portal.reset.password
L'equip, celebrant el tercer gol a Vila-real.

Les joueurs, après le troisième but. PHOTO: MIGUEL RUIZ-FCB.

Le Barça reste accroché à ses rêves de Liga grâce à son coeur. La situation au Madrigal était critique, mais l’état d’esprit des joueurs de Martino, touchés par la mort de Tito Vilanova vendredi, a permis de revenir au score puis de s’imposer à Villareal.

Comme l’aimait Tito Vilanova, les joueurs du Barça ont commencé la rencontre pied au plancher, après une minute de silence chargée d’émotion. Messi a même failli ouvrir la marque à la 16ème minute mais Asenjo a repoussé du pied la tentative de l’argentin.

Longtemps en échec face à la défense reculée de Villareal, le Barça a bien cru trouver la faille par Xavi à la 40ème, mais une jambe jaune trainait encore pour empêcher le but. Empêcher un but, c’est justement ce qu’à fait Marc Bartra en fin de première période, repoussant un ballon sur sa ligne. Quelques secondes plus tard, Cani a ouvert la marque, juste avant la mi-temps.

L’orgueil blaugrana

Messi s’est procuré deux nouvelles occasions en tout début de deuxième période, mais c’est une nouvelle fois Villareal qui a marqué, sur une tête de Trigueros. En 13 minutes, entre la 64ème et la 77ème, deux centres d’Alves ont été détournés dans leur propre but par Gabriel puis Musacchio.

Le dernier but de la rencontre a ensuite été inscrit par celui qui avait le plus tenté jusque là, Leo Messi. Le numéro 10 du Barça a parfaitement profité d’une remise au point de pénalty de Fabregas pour donner l’avantage aux siens. Les blaugranas ne pouvaient pas finir autrement ce match pour Tito Vilanova.

Retour en haut de page