fcb.portal.reset.password

Martino, lundi à San Siro / PHOTO: MIGUEL RUIZ - FCB

Le Milan AC et le Real Madrid sont deux équipes importantes en Europe. Cette semaine, le Barça devra les affronter, et d'abord se concentrer sur les italiens. "C'est une semaine avec des matches importants, mais pas décisifs. Ce sont des matches contre des rivaux historiques et nous essayerons de faire de notre mieux" a expliqué Tata Martino en conférence de presse à Milan. "Si nous obtenons un résultat positif, la qualification en huitième de finale sera bien engagée" a ensuite souligné l'entraineur, qui a justifié le fait d'emmener ses 22 joueurs car "c'est un match important".

"Au Barça nous avons un examen tous les trois ou quatre jours. Je me sens responsable à chaque match, et il faudra aligner une équipe qui joue bien et qui gagne" a expliqué Martino en salle de presse, soulignant la grandeur du Milan AC: "Nous avons une institution en face de nous, ce sera quoi qu'il arrive un match difficile".Il faudra être vigilant sur les contres. Ils vont vite, et il ne faudra pas leur laisser beaucoup d'occasions

"Le Barça doit être le Barça: contrôler la possession de balle, dominer en attaque. C'est ce qu'il fait depuis quatre ans" a ensuite détaillé le coach argentin, avant de revenir sur les forces du Milan AC: "Il faudra être vigilant sur les contres. Ils vont vite, et il ne faudra pas leur laisser beaucoup d'occasions". Sur la présence ou non de Balotelli, Martino a été clair: "S'il n'est pas sur le terrain c'est une bonne nouvelle pour l'entaineur adverse, mais pas pour le spectateur".

Enfin, Martino a parlé de Leo Messi en conférence de presse: "Il est en forme. Il a joué quelques minutes face à Osasuna, il s'est bien entrainé et je le vois en confiance. Il ne doit pas démontrer qu'il mérite le Ballon d'Or en cinq jours, cela se juge sur toute la saison".

Retour en haut de page