fcb.portal.reset.password

Fabregas pendant le match / PHOTO: MIGUEL RUIZ-FCB

Sans Alves, Piqué et Alexis, laissés au repos, le FC Barcelone a été stoppé dans sa série de victoires par Osasuna. Carles Puyol a fait son grand retour à la compétition, plus de sept mois après son dernier match, tout comme Messi, blessé depuis le mois de septembre. Le Barça a buté sur la défense organisée des joueurs locaux.

Pression constante

Le Barça a mis le pied sur le ballon dès le début de la rencontre et n’a cessé de le faire circuler lors de la première demi-heure de jeu, avec une possession proche des 75%. Pedro et Neymar, placés sur les ailes, ont déstabilisé de nombreuses fois la défense sans réussir à créer le danger devant les buts d’Andres Fernandez. La plus grosse occasion des blaugranas est arrivée à la 40ème minute, sur un corner et une tête non cadrée de Marc Bartra.

Osasuna s’est contenté d’attendre les contres, mais le trio Puyol-Bartra-Busquets a parfaitement contrôlé les tentatives des joueurs locaux, empêchant les adversaires du soir de frapper au but.

Le Barça ne trouve pas la faille

À la reprise, les catalans ont mis plus d’intensité et les occasions sont rapidement arrivées. À la 53ème, Neymar a bien failli pousser un centre tendu de Montoya au fond des filets, mais il a été trop court. C’est ensuite Fabregas qui a tenté sa chance par deux fois avec d’abord un lob capté par le gardien puis une frappe puissant non cadrée, puis Adriano d’une frappe croisée.

En fin de match, et avec Messi et Tello sur le terrain entrés en jeu à la place de Pedro et Xavi, le Barça a poussé mais n’a pas réussi à trouver la faille dans la défense organisée des hommes de Javi Garcia.

Mardi, le FC Barcelone retrouvera la Ligue des Champions face au Milan AC en Italie, avant de recevoir le Real Madrid en Liga le samedi suivant au Camp Nou.

 

Retour en haut de page