fcb.portal.reset.password

Tata Martino, en conférence de presse / PHOTO: MIGUEL RUIZ - FCB

[[DES_1]]Gerardo Tata Martino se prépare à affronter pour la quatrième fois de la saison l’Atletico Madrid, après les matches de Supercoupe et l’aller en Liga. Tous ont terminé sur des matches nuls, et Martino est conscient de la force de l’adversaire du Barça: “C’est une équipe en forme et en pleine confiance. Nous devrons jouer aussi intensement qu’eux si nous voulons rivaliser, et notre arme secrète est d’être le Barça”. “Il faudra tenir le ballon, jouer avec de l’ordre et tenir physiquement” a ensuite ajouté l’entraineur argentin.Ce ne sera pas forcément un match ouvert, mais l’Atletico tentera de marquer au Camp Nou

“Le Barça n’a pas couru derrière le ballon lors des trois précédents face à l’Atletico” a précisé Martino, qui a ensuite prévenu qu’il faudrait “éviter les pertes de balles car l’Atletico évolue bien en contre”. “Ce ne sera pas forcément un match ouvert, mais l’Atletico tentera de marquer au Camp Nou” a ensuite expliqué Martino.

Iniesta, Xavi, Neymar et Messi

Interrogé sur le courage de ses joueurs, Martino a rapidement tranché: “Sans courage, ces joueurs n’auraient pas gagné tout ce qu’ils ont gagné. Le courage est garanti”. Invité à comparer Arda Turan et Andrés Iniesta, Martino a déclaré qu’un joueur comme Iniesta “est unique” et qu’il n’en apparait que “de temps en temps”.

“Xavi est en grande forme, ce qui veut dire que les rotations font du bien” a ensuite lancé Martino, avant de conclure en expliquant l’état de forme de Messi et Neymar: “Neymar peut être décisif partout en attaque, et Messi sera pour la première fois à 100% face à l’Atletico”.

Alves: "De la fluidité dans le jeu"

Le latéral brésilien du FC Barcelone a expliqué en conférence de presse que le Barça devra jouer avec le ballon et "trouver de la fluidité dans le jeu. Si nous tenons la balle, ils n'auront pas beaucoup d'occasions".

"Notre équipe sait que pour gagner elle doit prendre des risques, c'est ce qui nous a mené au sommet ces dernières années" a expliqué Dani Alves en salle de presse.

Retour en haut de page