fcb.portal.reset.password

Gerardo Martino, en conférence de presse / PHOTO : MIGUEL RUIZ-FCB

Ce samedi, le FC Barcelone joue au Camp Nou face à Valence, une équipe qui n’a gagné aucun de ses cinq derniers matches officiels. Malgré cette dynamique négative, Gerardo Martino observe une certaine amélioration : "L’équipe a évolué et elle a fait une bonne éliminatoire de huitième de finale de la Coupe du Roi contre l’Atlético de Madrid et un bon match avec le Málaga. C’est une équipe qui ne peut que se grandir". À l’heure actuelle, elle est dixième dans la classification.

Valence a fait une bonne éliminatoire contre l’Atlético de Madrid et un bon match avec le MálagaL’équipe de Valence a eu beaucoup de changements ces dernières heures. Guardado, Pabón et Postiga ont quitté l’équipe et Vargas et le ex joueur blaugrana Keita –qui n’est pas convoqué- sont arrivés. Toutes ces nouveautés peuvent provoquer certains "doutes" pendant la préparation de la rencontre, a déclaré Martino.

 

Au sujet de la journée de Liga, l’entraîneur blaugrana pense qu’on peut s’attendre à quelques surprises lors des matches des trois premiers classifiés. "C’est une journée très importante" de la Liga parce que les trois premiers classifiés disputent des "matches très difficiles" (ce samedi Barça-Valence et ce dimanche Atlético de Madrid-Real Sociedad et Athletic Club-Real Madrid).Nous sommes déjà en février et maintenant chaque erreur va sûrement se payer très chère Une fois joués ces matches, les trois premiers classifiés affronteront les demi-finales de la Coupe du Roi. "Nous avons devant nous un rival très difficile qui nous demandera de donner un maximum", a-t-il déclaré sur le Real Sociedad. Au sujet de l’autre rencontre éliminatoire,  il a confirmé : "Il s’agit de matches physiquement et mentalement très éprouvants, mais les deux sont préparées pour ce genre de rencontres".

 

Quant à cette série de matches, Martino a conclu : "Nous sommes déjà en février et maintenant chaque erreur va sûrement se payer très chère". La  plus grande précaution est donc de mise.

Retour en haut de page