fcb.portal.reset.password

Les joueurs avec le trophée / Photo Miguel Ruiz

Après un match dur et intense, le FC Barcelone a remporté sa 11ème Supercoupe d’Espagne, face à l’Atletico Madrid. Pour la première fois de la saison, Gerardo ‘Tata’ Martino avait aligné au coup d’envoi Neymar et Messi. Alexis était le troisième homme en attaque. Au milieu de terrain, c’est Fabregas qui a commencé la rencontre au détriment d’Iniesta.

Domination totale

Le Barça a donné le coup d’envoi et il n’a presque plus perdu le ballon! En première mi-temps, les blaugranas ont eu une possession de balle de près de 80%. Malgré cela, c’est bien l’Atletico Madrid qui a eu l’occasion la plus chaude, sur une contre attaque rapide. Au bout du contre, Victor Valdès a eu le bras ferme pour envoyer en corner la frappe puissante d’Arda Turan (min35),

Auparavant, les blaugranas s’étaient approchés de la surface sans vraiment mettre en danger Thibaut Courtois, bien protégé par les deux lignes de 4 joueurs devant sa surface.

Les débats lors des 45 premières minutes ont été mouvementés, avec de nombreuses fautes, et l’arbitre a du sortir ses cartons jaunes: 2 pour le Barça et 1 pour l’Atletico Madrid.

Tension jusqu’au bout

Même si ce résultat ne lui permettait pas de remporter le trophée, l’Atletico Madrid n’a pas changé de tactique en deuxième mi-temps. Les blaugranas ont tenu le ballon (pour une possession finale de 74%) et ont tenté de s’approcher des buts de Courtois.

La plus grosse occasion de la rencontre pour les catalans est à mettre à l’actif de Leo Messi, qui a envoyé le ballon sur la barre après une faute de la défense madrilène sur Pedro.

Le match s’est ensuite tendu, et l’arbitre a dû sortir de nouveaux cartons. Filipe Luis, latéral de l’Atletico Madrid, a été le premier exclu pour un coup porté à Dani Alves, qui n’avait pas le ballon. C’est ensuite Arda Turan qui a été expulsé alors qu’il était sur le banc. Diego Costa et Piqué ont eux été avertis, tout comme Gabi.

Après quelques frissons en fin de match, avec de longs ballons vers l’avant des hommes de Simeone, le Camp Nou a célébré la 11ème Supercoupe d’Espagne de son histoire, remportée grâce au but de Neymar au match aller (1-1).


Retour en haut de page