fcb.portal.reset.password

Le premier but de Neymar. PHOTO: MIGUEL RUIZ-FCB.

Le Barça en a terminé avec sa pré-saison 2013-2014 à huit jours de la première rencontre de Liga face à Levante au Camp Nou. Depuis le premier match à Munich le 24 juillet, le Barça a accumulé 4 victoires, 1 nul et 1 défaite.

12 joueurs de l’équipe première ont repris les entrainements le 15 juillet,  et ils ont été rejoints par les internationaux de la Coupe des Confédérations le 29 juillet.

La seule défaite de cette préparation est arrivée lors de la première rencontre à Munich face au Bayern (2-0). Les blaugranas ont ensuite enchainé avec une victoire (0-7 face au Valerenga), un nul (2-2 à Gdansk) puis trois victoires face à Santos (Gamper, 8-0), la Thailande (1-7) et face à une sélection de joueurs de Malaisie (1-3).

Messi, meilleur buteur

Le meilleur réalisateur de cette pré-saison a été Leo Messi, avec 5 buts. À la différence d’autres saisons, l’argentin a pu commencé la pré-saison avec ses coéquipiers et il a démontré s’être totalement remis de sa blessure de l’an passé. 5 buts en 5 matches, puisqu’il n’a pas participé à la dernière rencontre.

Le Neymar show

Neymar da Silva est arrivé cet été au FC Barcelone et cette pré-saison a permis de connaître le génie brésilien. En Asie, le joueur a marqué ses deux premiers buts avec le Barça, face à la Thailande d’une déviation puis face à Malaisie XI en laissant sur place deux défenseurs.

Dongou et Bagnack, deux trouvailles

Les deux grandes révélations de la tournée sont sans aucun doute les deux camerounais. Jean Marie Dongou et Frank Bagnack, 18 ans, ont commencé à travailler avec l’équipe première en compagnie de 9 joueurs du Barça B. Leurs bons matches leur ont permis de voyager en Asie avec l’équipe première.

Les blessures, note négative

Comme cela arrive fréquemment lors des préparations, certains joueurs ont connu des problèmes physiques lors de la pré-saison. Tello, Dos Santos, Pedro, Pinto et Messi ont été touché aux muscles. Pour Fabregas, la blessure a été ligamentaire. Puyol, Cuenca et Afellay n’ont eu toujours pas repris le travail collectif.

Retour en haut de page