fcb.portal.reset.password

Dani Alves, en conférence de presse. PHOTO: MIGUEL RUIZ-FCB.

À la veille de la rencontre de Ligue des Champions face au Milan AC, Dani Alves a offert une conférence de presse au Camp Nou. “Nous défendrons notre style de jeu jusqu’à la mort, car c’est ce qui a fait de nous la meilleure équipe du monde” a lancé Alves aux journalistes présents dans la salle, avant de préciser: “Avant notre style était monotone, ce qui facilitait le travail aux adversaires. Maintenant nous avons d’autres variantes”.

Le style de jeu a été le principal centre d’attention de la conférence de presse, et Alves s’est de nouveau justifié: “Maintenant nous n’avons plus toujours besoin de 18 ou 20 touches de balles pour arriver devant les buts, le tout en gardant la possession et en dominant les matches”.

“Il y aura toujours des débats”

Dani Alves a aussi admis que l’équipe avait une marge de progression: “Les chiffres sont spectaculaires, et dans le jeu nous ne sommes pas comme les années précédentes. L’objectif est de s’améliorer match après match”. Le latéral brésilien a ensuite ajouté “qu’en continuant avec le même style de jeu, cette équipe pouvait encore beaucoup donner au football”.

Alves a ensuite souligné que par le passé le Barça “manquait de solutions” selon les critiques, que maintenant “il manquait un attaquant” et a conclu: “De toute façon, il y aura toujours des débats”. Sur le débat de Messi qui ne marque plus, Alves a aussi répondu: "Il marquera rapidement, face à Milan peut-être".

Respect face au Milan AC

“Le Milan AC est comme un membre de plus dans la famille” a blagué Alves, en référence aux nombreuses rencontres entre les deux équipes ces dernières années. “Il faudra faire attention car c’est une grande équipe qui a toujours posé problème au Barça” a enfin conclu le brésilien.

Retour en haut de page