Tito Vilanova, au stade El Sadar / PHOTO: MIGUEL RUIZ - FCB

Tito Vilanova a retenu la force et la persévérance de son équipe pour revenir au score et prendre l’avantage dans un stade où il est toujours compliqué de gagner. « Il faut valoriser cette capacité à remonter. Cela veut dire que nous sommes fort mentalement car pour remonter Osasuna il faut l’être » a déclaré l’entraineur. Il a aussi rappelé que ses joueurs ont eu « beaucoup d’occasions ». « Cela est difficile car quand tu es mené il faut faire le double du travail pour revenir » a précisé Vilanova.

Messi et Cesc

Le coach catalan a rappelé que les joueurs viennent de commencer la saison et qu’il faut encore qu’ils prennent le rythme. « Nous venons de commencer, nous ne sommes pas encore en avril ou en mai et les joueurs ne sont pas encore en parfaites conditions pour enchainer les rencontres » a dit Tito Vilanova. C’est pour cela qu’il ne pense pas que Messi ait fait un mauvais match : « Nous attendons toujours de Messi qu'il joue à la perfection, mais quand il joue seulement bien il marque quand même ».

Sur Cesc, Vilanova pense que le joueur « n’a pas été mauvais. Il a très bien joué pendant la pré-saison et je le trouve bien meilleur que quand il est arrivé ». Le fait qu’il soit titulaire n’avait rien à voir avec l’éventuelle mise au repos de Xavi : « Nous venons de commencer et nous avons des joueurs de très haut niveau, il s’agit de répartir les efforts. Quand je fais la composition je pense à ce que peut être le match. Cesc et Iniesta se procurent plus d’occasions depuis le milieu de terrain ».

“L’expulsion est excessive”

Sur le rapport de l'arbitre Muñiz Fernández, il est indiqué que Tito Vilanova a été expulsé pour "protestations sur une action de jeu". L'entraineur a expliqué sa version des faits: "J'ai dit à l'arbitre de touche qu'il y avait faute. Il m'a dit qu'il ne fallait pas protester. Nous ne pouvons pas dire qu'il y a faute aux arbitres". Enfin, il a conclu: "c'est excessif car je n'ai pas parlé sur un mauvais ton".