fcb.portal.reset.password

Javier Mascherano / PHOTO: MIGUEL RUIZ - FCB

Javier Mascherano a fait preuve de sérénité et de tranquilité pour évoquer la situation actuelle de l'équipe, après les défaites contre le Real Madrid et le Milan AC. Le défenseur argentin sait ce qu'il faut faire: "La manière de s'en sortir est de penser aux choses positives qu'il nous reste. La seule manière de progresser est le travail et une bonne mentalité". "Nous dépendons de nous, ce qui est toujours bon" a ajouté Mascherano.

Responsabilité commune

"Ceux qui jouent et ceux qui le font moins souvent nous devons donner un peu plus de nous. C'est le plus important pour sortir de cette spirale négative" a détaillé le joueur avant d'ajouter qu'il ne "fallait pas s'affoler, simplement retrouver la sérénité et l'humilité pour que les résultats reviennent",

"Le football est très dynamique. Il y a trois semaines, Madrid était en flammes et aujourd'hui tout va bien. Il y a trois semaines, le Barça c'était Disney et aujourd'hui c'est une maison hantée" s'est amusé le joueur.

“Celui qui nous guide est tombé malade”

Mascherano a aussi évoqué l'absence de Tito Vilanova, à New-York pour se soigner: "C'est un coup dur, mais nous avons tous les arguments et les outils pour lutter contre cela. Nous sommes dans une situation difficile, et nous devons nous aider entre nous. Celui qui nous guide est tombé malade, et v'est surement celui qui souhaite le plus être ici".

Il a eu le courage suffisant pour assumer cette responsabilité, et le groupe l'admire pour son courage" a confié Javier Mascherano sur Jordi Roura, adjoint de Tito Vilanova. Sur la situation actuelle, Mascherano n'a pas de doutes: "Nous sommes tous responsables de cette situation, et nous devons réagir ensemble. Le football est comme ça".

Enfin, Mascherano a souhaité rappeler à ceux qui critiquent que "c'est facile d'analyser le Barça sur les 15 derniers jours, et non sur les 5 dernières années. Si quelqu'un doute du système Barça, qu'il regarde les résultats depuis cinq ans".

Retour en haut de page