fcb.portal.reset.password

Le Camp Nou pendant un Clasico / PHOTO: FCB ARCHIVE

L'Espagne est en ébullition avant le Clasico de dimanche. Tour d'horizon de la presse catalane et espagnole avant le choc de la 7ème journée.

La clé du Clasico

"L'équipe qui jouera avec son propre style remportera le Clasico" a déclaré Rubén Uría dans le journal Sport dans un débat sur le Clasico. "Madrid va mettre la pression très haut sur le terrain, en espérant récupérer des ballons et se lancer en contre. Le Barça essayera de controler la possession pour accélérer dans les derniers mètres". "L'inspiration de joueurs comme Cristiano Ronaldo, Messi ou Iniesta sera importante" a pour sa part déclaré Martí Perarnau avant d'ajouter: "Le nombre de ballons joués par Busquets et Xavi et la position sur le terrain de Pepe vont définir le scénario du match".

 

La défense du Barça

Tito Vilanova devra faire sans Puyol, Abidal, Muniesa et peut-être Piqué pour cette rencontre. Une donnée qui n'inquiète pas Carlos Pérez de Rozas, du Mundo Deportivo: "Le Barça n'a encaissé que cinq buts lors des six premières rencontres de Liga. Séville a marqué deux fois grâce à un contre de Mascherano. Et en Ligue des Champions, ils n'ont encaissé que deux buts. Ils encaissent un but par match en moyenne, ce qui est un bon ratio".

"L'équipe a joué de nombreuses minutes sans Puyol, Piqué, Jordi Alba, Iniesta et même Alexis, et le niveau n'a pas chuté avec les présences de Song, ADriano, Cesc, Tello et Thiago" a ajouté Pérez de Rozas.

Le meilleur entraineur de l'histoire du club

Óscar Rodríguez a écrit dans La Información que Mourinho est désormais le seul à pouvoir empecher Tito Vilanova de devenir le premier entraineur de l'histoire du FC Barcelona à commencer la Liga par sept victoires consécutives: "Si les blaugranas l'emportent, ils deviendraient le meilleur Barça de l'histoire en début de saison et Tito serait le premier à réaliser cet exploit".

Comment jouera le Real Madrid

"Mourinho est à la recherche de la tactique pour battre le FC Barcelona. Même si le Real a remporté la Supercoupe, le Barça était supérieur" a écrit Marcos López dans Marca. Dans un article intitulé "Modric, Kaka, Ozil, ou aucun des trois", López insiste sur le fait qu'un triangle défensif au milieu de terrain avec Essien, Khedira et Xabi Alonso, pourrait empêcher les joueurs de Barça de construire le jeu. Il n'exclut pas la possibilité de voir Ozil ou Modric entrer pour passer à l'offensive.

Jaime Rodriguez, de El Mundo, se pose la même question, de savoir si l'option ultra-défensive est la meilleure face au FC Barcelona. Il ajoute enfin qu'une défaite du Real Madrid laisserait les Merengues à 11 points du Barça, un "choc moral" après sept journées.

Retour en haut de page