fcb.portal.reset.password

Messi i Villa s'abracen al final del partit / FOTO: MIGUEL RUIZ-FCB

Nuit magique au Camp Nou! Le FC Barcelone a battu le Milan AC 4-0 et se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des Champions en renversant totalement un huitième de finale mal engagé après la défaite à San Siro 2-0. Les hommes de Jordi Roura, très agressifs dès le début du match, se sont finalement imposés en dominant la rencontre de bout en bout. Le poteau du français Niang, juste avant le deuxième but de Messi, aurait pu tout changer.

Au retour des vestiaires, Villa et Alba ont assuré l’exploit en inscrivant le troisième et le quatrième but, ce dernier dans les dernières secondes de la rencontre. Vendredi, le Barça connaitra son rival en quart de finale.

Un début de rêve

Le Barça a commencé la rencontre pied au plancher. Poussés par un Camp Nou en folie, les catalans ont étouffé les italiens et n’ont pas tardé à inscrire le premier but, par l’inévitable Leo Messi. L’argentin a trouvé du gauche la lucarne d’Abbiati après un beau service d’Iniesta, à la 5eme minute.

Quelques instants plus tard, c’est Iniesta a son tour qui a failli inscire un nouveau bijou. Le numéro 8 du Barça a vu sa frappe détournée par Abbiati sur la barre transversale.

Poteau de Niang, but de Messi

Les blaugranas, presque tous en attaque, ont failli se faire surprendre sur un contre. Lancé depuis l’arrière garde milanaise, Niang a profité de la seule approximation de Mascherano en défense pour défier Valdes en 1 contre 1. C’est finalement le poteau qui s’est imposé, et dans la foulée Messi qui a marqué, frappant entre les jambes de Mexes depuis l’entrée de la surface.

Villa puis Alba pour finir

En début de deuxième mi-temps, le Milan AC s’est alors lancé dans un pressing au milieu de terrain qui obligeait Xavi, Busquets et Iniesta à mieux combiner. Sur un ballon repoussé par la défense italienne, Mascherano a jailli pour empêcher un contre. Xavi a hérité du ballon et a servi Villa qui a ajusté Abbiati du gauche.

Dans les derniers instants de la rencontre, c’est Jordi Alba qui a marqué le but du 4-0 après un sprint de près de 80 mètres, libérant ainsi un Camp Nou qui ne voulait qu’une seule chose : la fin de la rencontre et le début de la fête.

Retour en haut de page