fcb.portal.reset.password

Éric Abidal sur le plateau e Barça TV / PHOTO: MIGUEL RUIZ - FCB

Éric Abidal a été le grand protagoniste de la soirée de samedi en faisant son retour sur les terrains de jeu après un an de lutte. Curieusement, le latéral a disputé 22 minutes, ce que lui ont rappelé les présentateurs du programme "El Marcador" sur Barça TV. Abidal, souriant et blagueur, a parlé de ce grand jour et en a profité pour remercier les siens : "Sans l’aide de ma famille, des gens, je n’aurais pas pu revenir". Mention spéciale pour son cousin, qui était le donneur lors de l’opération : "Il n’avait jamais été dans un hôpital et il l’a fait pour moi. Moi je suis devant les caméras et lui a la maison, mais c’est lui le plus important".

Une grande lutte

"Quand on m’a annoncé que j’avais fait une rechute j’ai eu la même mentalité que lors de la première opération. Aller de l’avant, me soigner, et revenir" a reconnu Abidal. Ce retour est ce qui motivait le plus le footballeur : "Le football c’est ma vie, et je ne voulais pas terminer ma carrière sans jouer. C’est pour cela que j’ai lutté pour revenir. Et si tout va bien, j’espère jouer deux ans de plus".

"C’était mon jour"

Abidal avait envie de retrouver l’équipe, "plus qu’une famille". C’est pour cela que lorsque Tito Vilanova lui a demandé s’il était prêt, le français a été sincère : "Aujourd’hui c’est mon jour. Il me l’a demandé car il ne m’avait pas vu m’entrainer. Je lui ai dit que j’étais bien pour jouer quelques minutes".

Le défenseur s’est aussi souvenu du message de Tito Vilanova lors de la présentation, lorsque l’entraineur lui avait dit "Si tu te sens fort et que tu en as envie, nous t’attendrons. Ta lutte est notre force" : "Cela m’a beaucoup aidé, car il m’a dit que je pouvais prendre mon temps". Enfin, Abidal s’est aussi souvenu des mots de Juanjo Brau, le préparateur physique : "Dépêche toi, tu dois aider l’équipe".


Retour en haut de page