Le nouveau stade du Barça a remplacé l'ancien terrain de Les Corts qui, malgré une capacité de 48 000 spectateurs (après divers agrandissements) était devenu trop petit face au grand enthousiasme qu'avait éveillé l'équipe du crack hongrois Ladislau Kubala.

Les architectes Francesc Mitjans Miró et Josep Soteras Mauri, avec la collaboration de Lorenzo García Barbón, ont conçu le stade, qui a été construit entre 1955 et 1957 à base de béton et de fer. Les travaux ont coûté environ 288 millions de pesetas et ont supposé l'endettement du club pendant quelques années.

Bien qu'au départ son nom soit celui de Stade du FC Barcelone, au niveau populaire il a été rebaptisé sous le nom de « Camp Nou », vu que ce stade remplaçait l'ancien terrain de Les Corts. La saison 2000/2001, le nom de Camp Nou a été officialisé après une consultation populaire, par courrier, auprès des socios du club. Des 29 102 réponses envoyées au club, un total de 19 .861 (68,25 %) ont préféré Camp Nou à Stade du FC Barcelone.

Le stade a une hauteur maximale de 48 mètres et une surface de 55 000 mètres carrés (250 mètres de longueur sur 220 de largeur). Suivant la réglementation de l'UEFA, le terrain de jeu mesure 105 mètres x 68 mètres.

D'une capacité de 99 354 personnes, il est actuellement le plus grand stade d'Europe. La capacité du stade, toutefois, a subi divers changements, en raison des différents agrandissements réalisés. Initialement, en 1957, sa capacité était 93 053 spectateurs, un chiffre qui a atteint 120 000 personnes en 1982, à l'occasion de la célébration du Mondial de football. Par la suite, en application de la réglementation qui obligeait à éliminer les places debout, la capacité d'accueil s'est située, a la fin des années 90, à 99 000 spectateurs.

Pendant la saison 1998-99, l'UEFA a reconnu les services et la fonctionnalité du Camp Nou et l'a classé comme stade « cinq étoiles ». Sur tout l'état espagnol, seuls quatre autres stades possédant autant d'étoiles : le Stade Olympique Lluís Companys, également à Barcelone, le Stade Olympique de la Cartuja, à Séville, le Stade Vicente Calderón, à Madrid, et le Stade Santiago Bernabeu, également à Madrid.

Parmi les installations et dépendances se trouvant à l'intérieur du stade, il faut souligner une petite chapelle à côté des vestiaires, les loges, la salle VIP, la salle de presse, divers plateaux de télévision, les cabines de presse, les bureaux de services techniques, le Centre de Médecine Sportive, l'Unité de Contrôle Opérationnel (UCO), le local du regroupement d'anciens joueurs, le musée du FC Barcelone, et des dépendances de divers départements du club.