null

Ainsi arrivait le point final d'une étape marquée par les succès de l'équipe des cinq coupes et de l'étape d'Helenio Herrera.
À la fin de la saison, l'adieu de Ladislao Kubala a encore mis davantage en évidence que ce Barça triomphateur s'était achevé. Un autre grand départ a été celui du grand gardien de but Antoni Ramallets, ainsi que ceux de Tejada et Czibor. L'adieu de Segarra lors de la saison 1964-65 mettait un point final à une génération en or.