null

La plupart de ces personnes étaient attirées par le Barça, par son esprit démocratique, interclassiste et nettement opposé au centralisme.

L'identification du Barça avec la Catalogne n'était plus une question exclusive des socios et des supporters nés dans la Principauté. Le Barça se consolidait comme un catalyseur d'un processus d'intégration sociale, comme cela s'était produit avec l'arrivée de personnes de Valencia, de Murcie et de l'Aragon dans les années vingt et comme cela se produirait, à la fin du XXe siècle, avec l'arrivée de personnes d'autres continents.