null

Comme, en théorie, le Barça était entre les mains des travailleurs, la première décision a été de « confisquer » le club et le terrain de Les Corts, s'avançant ainsi au syndicat CNT-FAI. La commission a été composée de cinq personnes à la réputation irréprochable qui avaient toujours été au service du FC Barcelone : Pere Ballarín, Manuel Bassols, Àngel Sánchez, le secrétaire général Rossend Calvet et le masseur Àngel Mur. En novembre 1937 sont venus s'ajouter, dans une manœuvre très habile conçue par Calvet, trois dirigeants qui avaient fait partie du conseil de Sunyol : Francesc Xavier Casals, Agustí Bo et Paulí Carbonell. Le premier s'est occupé des labeurs financiers, un travail réellement dur en considérant que les comptes du club étaient pratiquement à zéro, et en théorie il a occupé la fonction de président de manière provisoire. Cette commission a maintenu en vie le FC Barcelone jusqu'à la fin de la Guerre Civile et, pendant son mandat, le Barça a remporté un Championnat de Catalogne, une Liga Méditerranéenne et une Liga Catalane.