null

Les buts d'Eto'o et de Belletti ont éclairé le stade de Saint Denis. C'était le triomphe du football plein de joie, le dénommé « jogo bonito », un style de jeu courageux et audacieux, loué sur toute la planète. Des milliers de socios et de supporters ont fêté le triomphe à Paris, tandis que des millions le faisaient à Barcelone et dans d'autres villes de Catalogne et d'en dehors.