En 1969, Agustí Montal Costa a gagné les élections à la présidence du Club. Son programme insistait sur l'implication des socios, avec l'engagement d'essayer que l'opinion de tous soit reflétée à travers le vote. En 1973, Montal a été réélu président. Il s'était présenté sous le slogan « Le Barça est plus qu'un club ».

Pendant tout son mandat, il a été un grand défenseur de la récupération du catalanisme et un ferme adversaire du centralisme du football qu'exerçaient la Fédération Espagnole et la Délégation Nationale des Sports. Grâce à son impulsion, le Football Club Barcelone a récupéré tous ses symboles, en commençant par le nom du club, qui avait été hispanisé après la guerre.

L'explosion de corruption du cas des étrangers a ouvert la possibilité de recruter des joueurs étrangers. Le rêve blaugrana de recruter Johan Cruyff commençait à devenir possible.

Commencent les succès de la section de Hockey Patins, la section professionnelle qui a donné au Club le plus grand nombre de titres nationaux et internationaux.