null

Josep Suñol exerçait de lien politique et il n'était pas là pour recruter des joueurs.

Le 6 août 1936, Josep Suñol a été exécuté par des unités militaires franquistes.

Le Club, à l'un des moments les plus durs de l'histoire du pays et de l'Espagne, se retrouvait sans un leader visible et, en même temps, était plongé dans une révolution.