fcb.portal.reset.password

Sandro Rosell, pendant son intervention / PHOTO: ÀLEX CAPARRÓS - FCB

Comme d'habitude, l'Assemblée générale a commencé par le discours du président. Après la traditionnelle minute de silence pour les socios décédés. Sandro Rosell a commencé son intervention pour faire le bilan de la saison 2011-2012. Une saison qu'il a qualifié "de très bonne pour les chiffres et d'excellente au niveau sentimental".

Le President du FC Barcelona a fait le bilan de tous les aspects du Club. Au niveau sportif, il a rappelé que le club a battu son record de nombres de titres obtenus. Au niveau économique, il a insisté sur la réduction de la dette et les bénéfices records. Au niveau social, les abonnements n'ont pas augmenté et les premiers abonnements sur les listes d'attente ont été attribués. Enfin, au niveau institutionnel, il s'est félicité des 350 millions de fans du Barça dans le monde entier et sur le rôle de la Fondation FCB, qui aide à rendre la vie meilleure.

Seconde partie émotive

Une fois le bilan de la saison passée terminé, Rosell a voulu partager avec les socios ses sentiments après deux années de mandat. Il l'a fait avec différentes vidéos qui ont illustré ce qu'il voulait exprimer. Par exemple, le fait que le Barça soit reconnu au niveau international et que son style de jeu soit différent et indiscutable.

Le Président du Barça a aussi évoqué son sentiment d'appartenance à un club qui a des principes, des engagements et des valeurs, un club humble dans la victoire et dans la défaite, un club qui a les meilleurs joueurs de la planète qui profitent ensemble des réussites individuelles.

Passé, Présent et Futur

Rosell a aussi évoqué l'importance de l'histoire centenaire du FC Barcelona, et du travail bien fait chez les jeunes. "Nous nous sentons prêt au niveau économique pour affronter de grands projets dans le futur. Sans une bonne santé économique, le sportif ne fonctionne plus" a conclu le Président.

Enfin, Sandro Rosell a offert une vidéo de remerciement pour les socios.

Club catalan

Rosell a fait référence à la situation actuelle en Catalogne dans son discours: "L'institution sera toujours fidèle à son Histoire, à ses convictions. Nous défendrons toujours les droits des peuples à décider de leur futur. Nous sommes ouverts sur le monde, mais nous voulons que le monde nous accepte comme nous sommes, Catalans".

Retour en haut de page